La saga des Bedwyn, tome 1 : mariage en blanc

De Mary Balogh
Romance historique
375 pages, 6.95€
Édition J’ai Lu, collection aventures et passions, 5 juillet 2013
Le colonel Aidan Bedwyn a juré de protéger la sœur d’un soldat mourant
envers qui il avait une lourde dette. De retour en Angleterre, il découvre que
Mlle Ève Morris vit entourée d’orphelins et de pauvres gens que sont bon cœur
lui a dicté de recueillir, et surtout qu’elle est sur le point d’être chassée
de chez elle. Fidèle à sa promesse, Aidan lui propose un mariage blanc qui les
mettra à l’abri du besoin, elle et son insolite cohorte. Terrible mésalliance
pour cet aristocrate orgueilleux, qui va maintenant devoir présenter cette
petite campagnarde à sa famille si snobinarde…
Voilà un moment que je n’avais pas lu de romance historique de chez j’ai
lu, la collection aventures et passions est une collection que j’adore, ce tome
m’attendait dans ma pal, quand j’ai reçu le second tome « Rêve
éveillé »
j’ai enchaîné les 2 livres, aujourd’hui vous aurez donc 2
chroniques d’une même saga.
Je peux déjà vous dire que j’ai adoré les 2 tomes et qu’il me tarde de
lire le 3e opus.
Dans « Mariage en blanc » nous faisons la connaissance d’Eve
Morris et Aidan Bedwyn, ce tome leur est consacré.

Comme le résumé vous l’indique c’est par une terrible nouvelle qu’Ève
fait la connaissance du colonel Aidan Bedwyn,
homme d’honneur, il a donné sa
parole sur le lit de mort du frère d’Ève de tout faire pour la protéger
quoiqu’il arrive.
Ève est sur le point de perdre toutes ses propriétés à cause du
testament de son défunt père au profit d’un cousin cupide et sans pitié, Aidan
ne voit qu’une seule solution pour lui venir en aide : contracter un
mariage de convenance, ils seront mariés sur papier, mais une fois mari et
femme ils retourneront chacun à leur vie,
sauf que le destin s’en mêle et que
ces deux êtres que tout oppose vont être amenés à se côtoyer un peu plus
longtemps que prévu…
.
Ce qui m’a vraiment plu dans ce roman ce sont les personnages.
Principaux comme secondaires tous sont bien construits, certains m’ont irrité,
d’autres m’ont faire rire, d’autres encore m’ont attendrie ; une palette
de personnages complète et réussie.

Ce que j’ai aimé aussi c’est de voir évoluer la relation entre Ève et
Aidan, que l’auteure, Mary Balogh ne dévoile pas trop vite les sentiments.
L’histoire se met doucement en place, le lecteur devine la romance,
mais entre
les personnages il y a cette barrière sociale qu’ils pensent tout deux
infranchissable, barrière sociale et caractère…2 caractères bien trempés et
totalement en opposition.

Ève est une jeune femme attachante, elle a le cœur sur la main, offre du
travail à tous les exclus de la société, elle s’est reconstitué une tribu très
éclectique autour d’elle et fait tout ce qu’elle peut pour les aider. Si j’ai
autant aimé Ève, c’est que c’est une héroïne déterminée, en avance sur son
temps. Même si elle a reçu une bonne éducation il est hors de question de
renoncer à ses valeurs pour quelqu’un, qu’il soit Duc, Comtesse ou la Reine en
personne !
Aidan au début m’a profondément irritée, il est très froid, n’agit que
comme ce qu’on attend de lui
, ne sourit jamais, il est assez rude avec Eve mais
peu à peu le lecteur apprend à le connaître et s’aperçoit que sous cette
carapace il y a un très grand cœur, un personnage qui se révèle doucement et
qu’au final j’ai adoré.
Concernant les personnages secondaires nous faisons la connaissance des
frères et sœurs d’Aidan, je me suis attachée plus particulièrement à Freya et
Wulfric, j’ai hâte de lire les tomes qui leur seront consacrés, et de la
« famille » qu’Ève s’est constituée.
À la fin du tome, nous faisons la connaissance de Rannulf, un autre des
frères d’Aidan comme la chronique du second tome suit celle-ci je peux déjà
vous dire que le 2e opus lui est consacré.
Mary Balogh nous offre une saga qui démarre sur les chapeaux de roue,
l’écriture est simple, des moments très beaux, des traits d’humour, beaucoup
d’affections et d’amour
que ce soit entre le clan d’Ève ou entre les membres de
la famille Bedwyn, les interactions entre les personnages rendent la lecture
fluide, très agréable et addictive, une fois commencé impossible de reposer le
livre.

Une très belle romance historique que je ne peux
que vous conseiller de lire,
si vous aimez les sagas familiales, que les
sentiments se dévoilent peu à peu, c’est un livre que vous aimerez !
0