La quatrième de couverture m’avait bien plus même si c’est vrai c’était déjà une histoire vue, j’ai quand même voulu le lire, j’aime la littérature jeunesse/Young adult oui, mais ici cela n’a pas fonctionné.
Au bout de quelques chapitres, j’ai été me renseigner sur l’auteure, j’ai alors compris, elle n’a que 18 ans, l’âge de ma fille.
On ressent son immaturité dans son écriture même si des auteurs jeunes peuvent avoir plus de maturité ici pas, cela se ressent très fort à la lecture.
Non pas que l’histoire est mauvaise en soi, c’est une espèce de remakes de Beverly Hills (pour les gens de ma génération et j’adorais cette série à cet âge-là, 26 ans plus tard non)
Christina est obligée de démanger de Los Angeles pour Miami, car son père à une nouvelle opportunité au travail.
Pour elle c’est la fin de tout, elle va devoir quitter ses meilleurs amis : Cass et Trevor.
Arrivée là-bas elle qui ne se faisait pas vite des amis va rencontrer Nash, Matt, Taylor et Sam. Assez vite ils deviennent amis, mais Chris s’attire les foudres de Susan, la reine des abeilles du lycée et en même temps se prend la tête avec Cameron, le petit ami de Susan.
Je crois que le livre cumule tous les clichés possibles des soaps américains :
— L’héroïne Christina n’a pas grand effort à faire, tout lui arrive sans qu’elle doive se battre, l’auteure n’utilise aucune difficulté pour ses personnages.
Solitaire elle se fait plein d’amis en une seule après-midi, sa meilleure amie Cass est remplacée par Sam au bout du premier jour d’école.
— Certains des personnages très charmants un jour se changent en homme jaloux et violent, ça arrive dans d’autres livres, mais ici c’est écrit maladroitement, j’ai eu l’impression que Christina Chiperi les faisait changer pour mieux coller à la scène, au chapitre.
— Les dialogues sont très plats, pas de véritable suspens ni de vrais échanges, les descriptions des personnages sont collées bout à bout, c’est assez difficile à expliquer.
— Susan alors elle c’est la peste de service, la Barbie américaine, robes à froufrous rose, blonde décolorée, jalouse, méchante manipulatrice.
— Ce qui arrive à Cass et Sam, des situations pourtant tragiques sont à peine survolées ou tombe comme un cheveu dans la soupe. Je ne peux pas vous dire quoi.
— Le triangle amoureux, il m’a lassé, car dès le départ on comprend la finalité.
Encore une fois le livre n’est pas mauvais, ce serait malhonnête de ma part de dire ça, il plaira aux adolescentes qui rêvent au prince charmant, beau gosse, « bad boy », sportif, riche forcément et tombe fou amoureux de la fille « banale » qui elle n’est pas libre.
C’est le phénomène Wattpad on peut lire de bons livres et d’autres moins bons.
Il fonctionnera peut-être avec d’autres, mais pas avec moi.
Il manque de travail derrière, le postulat de départ aurait pu être mieux développé…On verra si la suite est plus travaillée.
My Dilemna is you tome 1 de Christina Chiperi – Roman Young Adult – 384 pages, 16,90€ – Édition Pocket Jeunsse – Paru le 1er juin 2017
0