Bonjour, mon cher lecteur, aujourd’hui je te parle d’un deuxième tome d’une saga que j’adore, il s’agit de « The effigies ».
Les effigies sont 4 filles qui possèdent chacune le pouvoir de manipuler un des éléments ; il y a donc Chae Ning qui manipule la terre, Belle, l’eau, Lake, l’air et Maia, le feu.
Le premier tome te raconte comment Maia est devenue effigie ainsi qu’une amorce d’intrigue qui se poursuit dans ce second tome.
Clairement si tu as envie de lire un roman avec 4 filles assez badass, surtout Belle et Chae Ning, tu aimeras cette saga.
Maia et Lake le sont moins (badass), mais côtoient la mort, plus spécialement les spectres, elles aussi.
Dans le monde inventé par Sarah Raughley le monde est envahi de spectres, de revenants qui tuent les humains. Pour protéger les hommes, il y a une sorte de système électrique et les effigies.
Toutes les villes ne sont pas équipées pour être protégées des spectres, les effigies sont là comme agent protecteur même si elles sont jeunes, elles affrontent les pires cauchemars.
Les effigies sont gouvernées par la Secte, une organisation non gouvernementale équipée d’agents formés pour aider les effigies.
Tu as là la base de la saga, je ne t’en dis pas plus pour éviter les spoilers du tome 1.
J’avais adoré le premier tome rempli d’action du début à la fin, un premier opus qui était haletant et très bien réalisé, car l’auteure expliquait son monde tout en ne te laissant aucun répit, tout s’enchaînait à vitesse maximale.
Dans cet opus, l’action est moins présente, nos 4 effigies vont devoir renforcer leurs liens et être soudées, car les complots, les traîtres sont parmi la Secte et le conseil qui les dirige, elles ne savent plus à qui se fier.
De plus, certains de leurs ennemis pratiquent la manipulation mentale.
Elles ne savent vraiment plus de qui elles doivent se méfier et notre héroïne, Maia, narratrice de cet opus, est encore plus perdue quand les autres entités des effigies ayant vécu avant elles essaient de prendre la place dans son corps.
Une lutte de tous les instants pour cette jeune fille qui un an plus tôt ne connaissait rien de ce monde si ce n’est ce que montrait la TV et les journaux.
Certaines révélations lui font peur et la rendent triste, plus vénérable, mais les effigies doivent continuer leur mission.
Saul un mystérieux jeune homme ayant apparemment vécu au 19e arrivent à contrôler les spectres et sème le chaos et la peur dans le monde.
Il brise la confiance des hommes envers les effigies.
Nos 4 héroïnes sont mises à mal ; elles n’ont plus la confiance du monde et de ses dirigeants, elles ne savent pas qui sont les traîtres dans l’organisation censée les aider.
Ce second opus va te dévoiler davantage ce qu’est la Secte, qui y travaille, qui sont les personnes derrière le haut conseil.
Tu vas évoluer entre complot et trahisons pour autant ; nos effigies n’ont pas de répit, elles doivent continuer à se battre contre les spectres ainsi que contre d’autres entités, mais dont je ne te dévoile rien, car c’est une intrigue supplémentaire dont on avait eu un aperçu dans le premier tome.
Si j’ai trouvé cet opus moins haletant que le précédent ; quelques longueurs en milieu de livre et pas mal de répétitions, j’ai quand même été embarquée, j’étais aux côtés des effigies (d’ailleurs quand je serai grande je serai une effigie :p)
L’écriture de Sarah Raughley reste fluide et haletante même si parfois les descriptions « alourdissent » la lecture.
Le suspens reste présent du début à la fin qui est un gros, mais énorme cliffhanger qui m’a laissé sans voix
On veut savoir qui sont les traîtres, qui manipulent qui, on essaie de deviner, on extrapole mille et une suppositions qui se révéleront toutes fausses, même quand l’auteure te dévoile quelque chose c’est pour mieux t’embrouiller le cerveau après.
C’est prenant, surprenant, angoissant.
Belle et Maia se dévoilent un peu plus dans ce tome, Belle est toujours aussi dévastée, mais je ne peux te dire pourquoi il te faudra lire le premier roman : Maia, notre narratrice, est attachante, elle réagit humainement avec des réactions à la fois très matures comme effigies, mais aussi avec des pensées propres à son âge, elle n’a que 16 ans, elle est en pleine adolescence alors oui, elle peut commettre des erreurs, oui, elle doute beaucoup de ses capacités, mais c’est un personnage qui est cohérent par rapport à son âge.
Chacune des filles a leur mentalité, elles doivent gérer leurs différences, leurs peines, leurs colères pour avancer et continuer à remplir le rôle que la nature leur a donné, elles devront surmonter les difficultés pour rester soudées et unies sans cela elles n’arriveront jamais à se sortir de la situation, ô combien explosive et angoissante, à laquelle elles sont confrontées.
Elles devront revoir leur jugement et passer au-dessus de leur a priori si elles veulent avancer et continuer à se battre.
L’auteure nous démontre que seul on n’y arrive pas, que l’union fait la force.
J’apprécie aussi que l’auteure ait choisi des effigies venant de continents différents, elles n’ont donc pas les mêmes coutumes, cultures et traditions.
Elle démontre par là qu’il faut dépasser ses préjugés. D’autres thèmes pertinents sont abordés sans que cela saute aux yeux directement, ils sont parfaitement disséminés dans le texte tels que la culpabilité, le décès et le deuil, la vengeance qui est parfois plus dévastatrice, le pouvoir qui peut monter à la tête, le poids de la célébrité qui peut être très lourd à porter, car leur vie ne leur appartiennent plus, etc.
Cette saga est vraiment géniale même si j’ai trouvé ce tome un peu en dessous du premier, cela reste vraiment une trilogie à lire, hélas, je vais devoir ronger mon impatience, car la date de sortie du tome 3 n’est pas encore annoncée.
À lire si tu aimes les super héroïnes, bradasse, si tu aimes l’action, les complots et les missions secrètes. Un univers fantastique, de l’action et des rebondissements, on pourrait qualifier le monde de dystopie mais pour mon petit avis l’accent est plus mis sur le fantastique même si le monde tel qu’on le connaît n’existe plus.
Je ne peux que t’encourager à te pencher sur cette saga qui est très prometteuse et avec laquelle tu ne vois pas le temps passer.
The Effigies, tome 2 : l’assaut des ombres de Sarah Raughley – traduction de Diane Durocher Young Adult, fantastique – 508 pages, 16€ – Édition Lumen, en librairie le 16 novembre
0