Mes petits ateliers-spectacle !

 de Cécile Potard (auteure)
et Lionel Larchevêque (illustrateur)
45 fiches, 14.95€
Boîte d’activité jeunesse, à partir de 6 ans 
Editions Tourbillon, 19 septembre 2013
Voilà une boîte que souricette et souriceau ont été enchantés de recevoir, c’est bien simple depuis que nous l’avons reçue ils vont sans cesse la chercher. 
Dans cette boîte de 16X15 cm on trouve 47 fiches divisées en 6 thématiques : organiser un spectacle, le théâtre, les marionnettes, la magie, le cirque, la musique.
Chaque atelier se compose de plusieurs fiches qui renseignent sur le matériel, tenir un planning, des invitations à distribuer aux amis pour le spectacle, des exercices de respiration comme dans le cas du théâtre, je détaillerai les thèmes plus bas.
Les explications sont très détaillées et claires avec des numéros pour réaliser les différentes étapes dans le cas de la fabrication d’une marionnette ou d’un instrument de musique.
Toutes les fiches se trouvent dans une boîte bien pratique et solide
Les fiches sont imprimées recto-verso, cartonnées, faciles à manipuler et fermes, pas de risque de les plier en les utilisant.
Organiser un spectacle : 

Pour cet atelier il y a 5 fiches : on passe du planning à respecter afin d’être prêt le jour J à la fabrication d’une affiche attrayante, des invitations à découper ou reproduire à la fabrication du programme et enfin à veiller à choisir le lieu adéquat. 
L’enfant apprend à monter un spectacle de A à Z, il doit l’imaginer et les fiches sont là pour l’aider dans les différentes étapes. 
La maman souris, que je suis, apprécie que l’enfant apprenne du vocabulaire propre au spectacle et puisse comprendre par lui-même, les mots sont simples, les fiches très pédagogiques. (Qu’est-ce que des coulisses, une scène ? Que faut-il inscrire sur un programme et dans quel ordre l’écrire ?)



Les marionnettes : 

Ici on trouve 9 fiches, on passe en revue les différentes marionnettes qui existent (les marionnettes à doigts, les marionnettes à gaine, les marionnettes d’ombres, les ombres chinoises)
L’enfant apprend aussi à construire un castelet où il pourra faire jouer ses marionnettes, une fiche donne un exemple d’histoire : Clovis contre monstros, dans cette saynète l’enfant peut utiliser toutes les marionnettes qu’il aura préalablement fabriquées.
Les fiches sont adéquates tant au niveau du matériel à utiliser que dans la manière de faire bouger une marionnette. 
Le matériel demandé n’est jamais du matériel très onéreux, ce sont souvent des objets de récupération et ce ne sont jamais non plus des outils dangereux à manipuler.
La maman souris apprécie pour cet atelier qu’en plus de faire fonctionner son imagination l’enfant puisse bricoler lui-même ses propres marionnettes. 
La magie : 
Sans aucun doute l’atelier préféré de souriceau !
Les fiches passent en revue les numéros les plus connus pour un numéro de cirque (La mise en scène, les cartes, foulard et noeuds magiques)
La cartomancie qui devient la cartomagie, l’enfant apprend aussi qu’est ce qu’un télépathe.
On retrouve cette constante : c’est ludique, pédagogiques et amusant. 
On a eu droit à plusieurs tours de magie à la maison, j’apprécie que l’on conseille à l’enfant qu’il faut s’entraîner plusieurs fois avant de pouvoir être un parfait magicien en herbe. 
Je dirais que pour cet atelier il faut que l’enfant soit déjà un peu plus âgé que 6 ans, 8-9 ans je pense que ce serait l’idéal. 
Le grand atout de cette boîte de jeux c’est que c’est une boîte parfaite pour les familles avec enfants d’âge différent, les plus petits aident les plus grands, les plus jeunes sont autant investis que les aînés
Le théâtre : 
Cet atelier est le plus complet, avec ses 11 fiches on passe en revue les séances d’échauffements, les techniques de respiration, les exercices de diction et d’expression, on improvise et on crée une pièce, comment jouer avec un texte, fabriquer ses costumes et les postiches, le son et la lumière, le décor et enfin une saynète pour que l’enfant puisse s’entraîner ou mettre en scène. 
La saynète demande 4 acteurs, il y a les indications des mouvements, les lieux.
L’histoire est sur une fiche, les dialogues sont courts et simples, il y a du suspens et la fin est très amusante.
En quelques fiches l‘enfant appréhende ce qu’est le théâtre, pourquoi la diction est nécessaire, il comprend qu’une pièce ne s’improvise pas.

Le cirque : 

Ici aussi on retrouve les principaux thèmes du cirque. Les inséparables clowns : le clown blanc et l’auguste (et pourquoi leur avoir donné ces noms-là), le jonglage, le dressage. 
Un atelier très amusant pour les plus petits comme les plus grands. 
Les fauves à dresser sont en fait les enfants eux-mêmes, on leur demande de se maquiller, de s’entraîner à grogner, donner des coups de pattes, se rouler sur le sol.
De quoi occuper un petit moment nos enfants.



La musique : 

Ici c’est surtout un atelier bricolage, l’enfant apprend à construire un orgue avec des bouteilles, des bongos, un tambour, un bâton de pluie, une crécelle, les maracas et une cithare.
J’apprécie que les mots rencontrés soient expliqués et qu’une fois réalisés les instruments puissent servir dans les autres ateliers rencontrés. 
Le matériel est toujours simple, les étapes claires et précises


Comme vous le voyez cette boîte est très utile, en plus d’être ludique et pédagogique, elle peut s’utiliser partout grâce à son petit format, on peut réaliser les ateliers quand le temps est à la pluie ou cet hiver, pour un goûter d’anniversaire, quand l’enfant s’ennuie, etc.
Les ateliers peuvent se regrouper , les numéros sur chaque fiche permettent de ne pas les mélanger, les couleurs sont attrayantes, c’est très visuel, chaque thème dispose de sa propre couleur. 
Les illustrations sont très agréables et mixte
Petit plus pour la table des matières au dos de la face avant de la boîte et sur une fiche en plus.
J’aime qu’avec cette boîte l’enfant doive faire fonctionner son imagination, respecter des consignes, jouer avec autre chose qu’une console ou des bonshommes en plastique.

Comme je vous le disais c’est autant pour les petits que pour les plus grands. 
Plein de trucs et astuces pour nos petits artistes en herbe et je peux vous dire qu’ils sont très fiers de pouvoir montrer leurs numéros ou ce qu’ils ont bricolés.

Toute la famille souris a été convaincue ! 

0