Ce livre, mon cher lecteur, je l’ai acheté quasiment à sa sortie, tellement les avis étaient élogieux, hier quand je l’ai pris dans ma bibliothèque je me suis dit, c’est le moment de le lire, j’ai bien fait, car totale coïncidence je ne le savais pas, mais ce roman commence un 31 décembre et je l’ai lu le 30.
Je te le dis directement, c’est un coup de cœur, le livre idéal à lire pour moi en ce moment, un roman doudou, mais tellement plus que cela.
L’auteure m’a épatée. Les romans issus de wattpad ça passe ou ça casse, j’ai toujours une appréhension et une nouvelle fois je suis bête d’avoir attendu, car ce livre est tout simplement magnifique.
Tu fais de suite la connaissance de Violette et Loan, ils sont coincés ensemble dans l’ascenseur de leur immeuble le 31 décembre.
Je te passe les détails, mais entre ces deux-là une alchimie amicale commence.
Violette est délurée, maladroite, elle parle trop et trop vite, elle fait une école de stylisme tandis que Loan est posé, ne dit jamais un mot plus haut que l’autre et parle essentiellement avec ses yeux, son métier : pompier.
Une belle amitié les unit, Loan vit en couple avec Lucie tandis que Violette mène sa vie de son côté.
Ils partagent tout, ils se disent tout et c’est donc naturellement que quand Violette se retrouve dans une situation on va dire, délicate, qu’elle demande à Loan de l’aider. Ce service va bousculer leur amitié.
Je n’ai vraiment pas envie de te spolier cette très belle histoire donc je vais m’arrêter là même si j’ai très envie de t’en dévoiler plus.
Morgane Moncomble crée une palette de personnage tous plus attachant les uns que les autres ; chacun avec sa particularité ; chacun avec son caractère, mais dont l’ensemble forme un beau groupe d’amis, une très belle cohésion.
Outre le duo Violan (Violette et Loan) ; il y a Zoé, l’énervée, meilleure amie et colocataire de Violette, l’énervée, mais dans le sens gentil, une fille au tempérament volcanique, Jason le dragueur de service meilleur ami de Loan, Ethan le collègue et ami de Loan.
Ce sont là les principaux protagonistes même si d’autres interviennent dans l’histoire et l’intrigue comme Lucie et Clément.
Je te l’avoue, j’ai eu peur à un moment de l’intrigue que Morgane Moncomble tombe dans le piège du triangle amoureux, tu sais combien je déteste cela, je peux comprendre l’hésitation, mais pas trop longtemps, ici heureusement l’auteure évite judicieusement ce piège.
Deux points forts caractérisent ce roman : les personnages très bien travaillés, complexes et très réels ainsi que son écriture bien à elle et à laquelle j’adhère totalement, mais en plus pour les sujets douloureux et forts qu’elle aborde dans son histoire.
Sans en faire une romance dramatique, elle traite de thèmes difficiles auxquels je n’ai pas pu rester insensible ; alors oui, les larmes ont coulé, mais qu’est-ce que j’ai ri aussi, Violette est THE héroïne je l’adore, elle me ressemble beaucoup (je valide totalement son amour pour le Nutella et les schakos-bons) d’ailleurs Morgane au prochain roman met une alerte sur la couverture : « se munir de mouchoir et de chocolat avant de lire » ou même tu fais un pack roman + mouchoirs et Nutella.
Bref, tu le comprends mon cher lecteur, dans ce roman l’auteure non seulement joue avec tes nerfs, je voulais connaître le dénouement, elle ne te ménage absolument pas, non seulement en maintenant son suspens, mais en plus en te faisant sourire, rire et puis pleurer.
J’ai adoré lire leurs introspections, les questions qu’ils se posent ; tu es, dans leur tête toi tu sais, ce que tu leur souhaites, mais eux ils ne le voient pas ou ils ont peur.
L’un comme l’autre, souffre d’un manque d’amour, pour des raisons différentes, mais qui font qu’ils se protègent.
On alterne les chapitres, passant d’un narrateur à l’autre, Violette puis Loan, mais aussi et surtout grâce aux quelques flash-back au début du roman qui te permettent de complètement appréhender l’histoire et l’intrigue et te pousse à continuer à lire, car si c’est une romance et bien mon cher lecteur moi je suis tombée amoureuse du couple Violan.
Si j’ai adoré Violette, j’ai aussi fortement apprécié le personnage de Loan, ce n’est pas le bad-boy, mais qu’est-ce qu’il m’a fait craquer, non pas par son métier, mais son caractère, sa gentillesse et oui ses marques d’attentions et son romantisme.
Violette je te l’ai dit je l’adore, ce sont vraiment deux personnages formidables auxquels j’ai adhéré immédiatement.
L’alchimie parfaite qui existe entre ces deux-là est belle et très bien développée
Les scènes érotiques sont belles et non de trop, car elles servent à l’intrigue et sont écrites de manières très subtiles et sexy. C’est beau.
Quand le dénouement arrive, mais qu’est-ce que c’est beau, oui je répète beau, mais c’est le mot, j’ai même relevé ma tête pour voir si des papillons ne voletaient pas autour de moi, ou si un nuage de petits cœurs sortait de mon livre.
Un roman d’apparence banale, mais qui renferme bien plus de profondeurs que cela. C’est l’amour et l’amitié sous toutes ses formes que Morgane te narre
Je ne peux que te conseiller ce roman, soit si tu aimes le new adult ou si tu cherches un roman pour débuter dans ce genre, car il est à mes yeux parfait.
Violette qui sent la violette va me manquer, Loan qui n’aime pas le mot (non je ne te dirai pas lequel cette scène m’a trop amusée) toi aussi sans oublier Mistinguette < 3
Vivement le prochain !!!
P.S. : Dommage que l’on en sache trop si on lit la quatrième de couverture ; évite-le si tu peux, ce qui n’a pas été mon cas, la surprise a été totale, mais sinon je n’ai vraiment rien à reproche à ce livre, c’est rafraîchissant, pétillant, émouvant.
Viens, on s’aime de Morgane Moncomble – New Adult – 360 pages, 17€ – Édition Hugo Roman, collection New Romance, en librairie depuis le 14 septembre 2017
0