Australie, 1946. Becky Jackson a regagné son village natal avec son fils Danny après que son mari a été déclaré mort au combat.
Depuis deux générations, sa famille dirige l’hôpital de Morgan’s Reach, bourgade fondée par son grand-père. Becky y connaît tout le monde et retrouve sa meilleure amie, elle aussi veuve de guerre.
Becky côtoie également Ben Freeman, le pompier en chef secrète- ment amoureux d’elle. Un amour auquel elle se refuse car Danny n’a toujours pas fait le deuil de son père…
Morgan’s Reach est sous tension. Il n’a pas plu depuis trois ans. Et soudain une tempête menace d’embraser la région. L’atmosphère est électrique, qui pourrait réveiller rancœurs et jalousies au sein de la petite communauté. D’autant qu’un homme rôde…

Me revoici aujourd’hui avec une autrice dont je suis fan, je lis chacun de ses romans. À part un ou deux livres qui se trouvent dans ma pile à lire, je les ai tous lus. Si dans la saga précédemment traduite en français nous étions en partie en France ici elle revient « aux sources » avec un roman au cœur de l’outback, dans l’état du Queensland en Australie. Sans être un coup de cœur, j’ai adoré cette lecture.

Brisbane, 1946, un soldat descend du bateau qui le ramène sur ses terres après la guerre. Prisonnier de longues années il en a réchappé, mais revient mourant, il est atteint d’un cancer, ses jours sont comptés. Il est bien décidé à retourner à Morgan’s Reach.

Morgan’s Reach, voilà 3 générations qui se succèdent dans cet hôpital de campagne fondé par le grand-père de Rebecca. Elle y travaille comme infirmière en compagnie de sa mère, Jane, et de son père, Hugh. Gwyneth sa grand-mère n’exerce plus, mais garde l’œil sur toute la communauté qui s’est bien agrandie depuis son arrivée en 1889, elle connaît tout le monde y compris les aborigènes qui vivent à proximité. Rebecca est revenue au ranch de ses parents après avoir appris la mort de son époux, Adam, il y a 3 ans durant la Seconde Guerre mondiale. Danny, leur fils, âgé de 9 ans, refuse d’accepter le décès de son père et il ne veut pas envisager que sa mère puisse un jour refaire sa vie. Jane quant à elle s’inquiète de voir son époux se fatiguer à la tâche difficile de médecin de campagne dans le bush.

Tu vas suivre ces 3 femmes, mais aussi Sallie, Terence, Sandra, Millicent et Max. Tu rencontreras au cours de ta lecture de nombreux autres protagonistes, mais ceux-ci sont les principaux. L’intrigue du roman est cette marche du soldat, qui est-il ? Où va-t-il ? La seconde intrigue est cette nature indomptée de cette région de l’Australie. Avec bien sûr les destins des personnages que tu vas croiser le long de ta route sous ce soleil harassant, 3 années de sécheresse sévissent dans le pays.

J’ai eu du mal à entrer dans le roman, je ne comprenais pas vraiment où Tamara McKinley voulait m’emmener, un début laborieux et long. Une fois les 100 pages passées, je n’ai plus su m’arrêter de lire. L’autrice prend le temps d’asseoir ses intrigues, de te décrire les conditions de vie dans l’outback ; et à quel point la vie peut être dangereuse dans cette région reculée surtout après 3 années de sécheresse ! Les orages secs se succèdent. Ben, le pompier surveille de près les alentours avec l’aide de Jake et Django.

La véritable épine dorsale du roman est celle de ce soldat voyageant à pied dans la solitude et le secret vers Morgan’s Reach. Tout ce que tu sais de lui c’est qu’il se meurt d’un cancer et qu’il veut se rendre sur sa terre natale avant la fin sans que personne ne le sache, il ne veut pas être vu ni reconnu. Il marche le plus souvent de nuit. Son histoire est déchirante, le mystère qui entoure cet homme dans son dernier voyage est poignante. La conversation qu’il va avoir avec un des personnages et la paix qu’il va en tirer m’ont fait pleurer. Un passage extrêmement bouleversant comme sait si bien l’écrire l’autrice.

Un autre rebondissement va mettre tes nerfs à rude épreuve, un terrible incendie a lieu au nord et au sud de Morgan’s Reach. Toute la communauté rapplique pour s’entraider, sauver un maximum de monde et de bétails. Tamara McKinley à travers ses protagonistes aborde les thèmes du syndrome de stress post-traumatique, le deuil, la violence conjugale, l’alcoolisme suite à la mort d’un enfant, la bêtise humaine d’un homme qui va entraîner dans sa perte de nombreuses personnes.

Gwyneth est sans doute le personnage le plus emblématique du roman avec sa petite-fille Rebecca. Gwyneth de sa véranda surveille son petit monde, elle connaît de nombreux secrets, elle en a elle aussi. Tous les résidents de Morgan’s Reach et des ranchs autour connaissent la vieille dame et son caractère bien trempé. Rebecca est une mère qui s’inquiète énormément pour Danny, son fils, il disparaît souvent dans le bush dans l’espoir que son père revienne. Il ne veut pas accepter la réalité. À bientôt 10 ans, il est temps qu’il aille de l’avant, mais comment l’aider ?

Tu vas ensuite rencontrer Sallie et Max ; Terence et Sandra. Sallie fuit un mari violent ; Terence fuit Sydney dans l’espoir de sauver son épouse de l’alcoolisme, Sandra fuit son chagrin et Max fuit la civilisation. Tous les 4 sont perdus, mais peut-être arriveront-ils à retrouver la paix en puisant dans leurs profondes racines établies depuis des générations dans ce désert du bush australien. Je ne peux pas trop t’en dire sur les personnages, car je te spolierais une grande partie de l’histoire.

Tamara McKinley raconte les liens, les racines de ces hommes et de ces femmes. Leurs failles, leurs blessures et leurs secrets. Les caractères s’exacerbent quand jaillit le feu, les secrets jaillissent à défaut de l’eau, les liens défaits se renouent dans la difficulté. Je peux juste te dire que chacun des personnages, décrits pas l’autrice, sont des êtres intéressants et attachants. La plupart livrent un combat ou sont au seuil d’un nouveau départ. Je me suis fortement attachée à cette communauté du Queensland.

En quelques lignes, voici ce que j’ai écrit sur Goodreads : Ce n’est pas mon préféré de Tamara McKinley, mais quel bonheur de retrouver sa plume. Pour ce roman, elle nous entraîne en Australie, en 1946 dans l’état du Queensland, en plein cœur de l’outback. Fabuleux portrait d’une famille, d’une communauté et de ce soldat anonyme revenu de la guerre atteint d’un cancer, on le suit tout au long du roman tout en ne sachant pas qui il est. La fin est à la fois belle et terriblement émouvante. Après un départ plutôt long, le temps de s’approprier tous les protagonistes j’ai adoré suivre le destin des femmes de la famille Morgan’s, 3 générations de femmes fortes

Si tu veux un livre avec de l’amour, de la tristesse, du courage, de la tragédie et du suspens, observer des habitants surmonter l’adversité ensemble ou seul, avec un chemin magnifiquement spirituel avec ce soldat inconnu alors ce livre est pour toi. Beau, poignant et touchant ! Du Tamara McKinley comme j’aime lire, je te conseille vraiment de faire la connaissance de cette autrice si ce n’est déjà fait. Surtout si tu aimes les épopées familiales dans des lieux souvent inhabités ou très peuplés.


Roman de: Tamara McKinley ♠ Sortie: 2 mai 2018 ♠ Editeur: l’Archipel ♠ Pages: 330 pages


0