Mon cher lecteur, c’est une souris frustrée que tu retrouves, je suis frustration par ce deuxième cliffhanger qui, je crois, est encore pire que celui du premier tome.
Voir mon avis ici
Je te donne un avis plus court pour ceux qui n’ont pas encore commencé la série, j’omets délibérément de parler de certains faits.
Je ne veux pas spolier les lecteurs ; je dirai juste que Reed commet une grosse erreur dans l’opus précédent, une erreur qu’il va payer cher et entraîner toute sa famille dans la tourmente.
Ella est partie, son départ met la famille Royal en vrac que cela soit les jumeaux Sebastian et Sawyer ou Gideon, mais surtout Easton.
Si Reed est brisé, Easton l’est tout autant, il prend le départ de Ella comme un abandon de plus dans sa vie.
Le retour d’Ella est difficile pour elle, mais elle est toujours aussi forte si pas plus encore, elle a compris certaines choses sur elle durant son voyage ; les riches élèves du lycée privé : harceleurs, méchants et médisants ; ils ne sont pas prêt de lui faire courber l’échine.
Ils s’en sont donnés à cœur joie lors de son absence semant les rumeurs les plus horribles.
Le plus dur pour elle est d’être à nouveau confrontée à Reed.
Nos deux auteurs sont totalement machiavéliques, entre les rebondissements, les révélations et cette fin !! Un double cliffhanger même triple, c’est horrible, je veux le tome 3 !! Je suis, non seulement frustrée par ce final, mais aussi de ne pas pouvoir vous en parler.
Ce tome deux met beaucoup plus en lumière la famille Royal. On en apprend beaucoup plus sur le secret de Gideon, sur Easton, le frère qui, je crois, me plaît le plus.
Il est très protecteur avec Ella, il est adorable et a beaucoup d’humour, mais ses moqueries cachent un cœur brisé. Un garçon en manque d’amour.
Tous y compris Callum ne se sont pas remis de la mort de leur mère et épouse.
 Ella avait réussi à entretenir un climat familial plus serein, elle continue dans ce second opus, même Callum se rapproche de ses fils.
Dans le tome un, je ne savais pas trop quoi penser de Callum ; Reed m’avait aussi blessée, on ne peut pas dire que les frères étaient sympas avec Ella, mais ici Reed m’a complètement charmée, il fera tout ce qu’il peut pour réparer les erreurs du passé autant avec Ella qu’avec son père ou ses frères qui ne lui pardonnent par la (les) faute (s) qu’il a commise (s).
Les personnalités se révèlent en bien ou en mal, tu ne seras pas au bout de tes surprises, certaines explications te rapprochent de la famille ; d’autres te rempliront de haine envers certains protagonistes.
J’ai été ravie de retrouver la pétillante Val, meilleure amie d’Ella et la gentille patronne de la boulangerie où Ella travaille, Lucie.
L’écriture est toujours aussi fluide, impossible de deviner que c’est un livre écrit à 4 mains. Pour le côté addictif inutile que je te dise que le roman l’est complètement.
Tu dévores les pages pour connaître toutes les ficelles qui lient les personnages.
Pour comprendre leurs réactions, tu redoutes ce que tu vois se profiler et quand tu penses deviner les auteures te mettent à terre.
Je ne peux pas trop en dire simplement te dire que les thèmes abordés sont évidemment la famille dysfonctionnelle des Royal le deuil, le harcèlement, la question qui revient souvent : est-ce que l’argent permet d’acheter le bonheur ou une éducation ?
Les manipulations et jeux de pouvoir les intrigues et les menaces, l’amour, l’amitié sont les sujets principaux.
Le manoir Royal cache bien des secrets tout comme le lycée privé.
Vivement le tome 3 ! (sortie prévue le 1 mars  : Les héritiers, tome 3 : la prison dorée)
Les héritiers, tome 2 : Le prince brisé de Erin Watt (Elle Kennedy etJen Frederick) – Traduction de Caroline de Hugo – new adult, new romance – 17€, 380 pages – Edition Hugo, collection New romance, en librairie le 1er février 2018
0