Entre ses deux boulots, ses enfants et sa mère qui perd la tête, la vie n’est pas toujours facile pour Maisie. Mais, depuis qu’elle s’est décidée à quitter son mari violent, cette Irlandaise au caractère bien trempé retrouve peu à peu le chemin du bonheur. Jusqu’au jour où son fils Jeremy disparaît mystérieusement avec son meilleur ami.
Que s’est-il passé le soir du 1er janvier ? Avec l’aide de Fred, son chevalier servant, et de Lynn, sa fidèle amie, Maisie tente de reconstituer le fil des événements. Dans ce quartier populaire des environs de Dublin, chacun affronte les coups du sort avec humour et ténacité. Mais le terrible secret qu’elle va découvrir bouleversera à jamais le cours de sa vie.

Comment te dire mon cher lecteur comme j’étais heureuse de recevoir ce troisième roman de l’autrice, bien que différent de ses deux précédents livres, j’ai adoré cette lecture.

Tu commences le roman 20 ans plus tôt, Maisie s’apprête à donner une conférence à l’université suite au livre qu’elle a écrit sur son fils Jeremy. Tu sais très vite que son fils est décédé. Comment ? Pourquoi ? Quel thème Maisie aborde-t-elle dans son livre pour en faire une conférence, c’est ce que tu vas découvrir tout au long des 400 pages.

400 pages qui retracent la disparition de Rave et Jeremy la nuit du 1er janvier. Fugue ? Bêtise d’ado ? Maisie, Fred, policier et ami de Maisie, Tom, Lynn, toute la population de ce village irlandais se met à la recherche de Rave et Jeremy. Tu alternes les points de vue de Valerie, sa jeune sœur, Maisie sa mère, Fred, le policier, de temps en temps de Jeremy et Rave enfin de Bridie la grand-mère. Ce procédé te permet de comprendre ce que chacun des protagonistes ressent. Maisie revient sur l’enfance de Jeremy ; de beaux souvenirs comme de moins beaux, Maisie a été une femme battue, Jeremy a connu dès son plus jeune âge la violence. Je ne t’en dis pas plus sur le pitch de départ

Tout au long de ma lecture, je me suis demandé ce qui avait pu arriver à Jeremy durant ces jours où on le recherchait. L’issue je la connaissais, mais pourquoi ? Comment ? Qui ? Jeremy tu t’y attaches directement, ce jeune homme est un être lumineux comme je les appelle, toujours là pour les autres, veillant sur sa mère, sa sœur et sa grand-mère, se préoccupant de ses amis Rave, Mitch, Jonno et Dave. Vu que tu te prends immédiatement d’empathie pour ce jeune garçon quand il disparaît tu es aussi inquiet que Maisie, sa mère. Tu lis les dates, les jours qui passent jusqu’à la date fatidique où tu sais tout et là tu as le cœur brisé. Le cœur brisé je l’ai eu plus d’une fois au cours de ma lecture, du moins j’ai été émue par les thèmes que l’autrice aborde.

Des thèmes lourds, variés, mais des faits de société comme la maladie d’Alzheimer, les femmes battues, le deuil, la reconstruction après un drame. Tu as aussi des thèmes sous-jacents, mais importants et qui sont, je trouve, commun à tous les livres de Anna Mc Partlin comme les difficultés liées à l’adolescence, l’amour, l’amitié et la famille.une famille unie même s’il y a des disputes, une famille que tu vas adorer. Chacun des membres ou des amis est attachants.

Tu vas me dire : trop dramatique pour moi, et je te répondrai : non mon cher lecteur. Anna Mc Partlin t’emmène chaque fois, à chaque moment pénible du côté du bonheur. C’est écrit avec beaucoup de sensibilité, de charme, de douceur sans oublier l’humour. Grâce aux 3 femmes du livre Maisie, Valérie, Bridie, tu vas rire. Elles ont un langage bien fleuri, Bridie avec ses pertes de mémoire même si c’est triste te fera bien rire. Maisie avec sa franchise et sa vulgarité te fera sourire et éclater de rire. Ces femmes sont formidables.

Anna Mc Partlin a cette faculté de te faire rire autant qu’elle te touche. Le final traite d’un thème encore plus important, mais dont je ne te dirai rien pour ne pas te spolier. Je dirais juste que sa manière de l’expliquer, de l’écrire m’a touché beaucoup plus fort que d’autres romans que j’ai déjà lu sur le même sujet.

C’est un roman que tous les gens à l’esprit étriqué devraient lire. J’ai été secouée, profondément émue, même si tu sais plus ou moins l’issue rien ne te prépare à l’intensité de ce passage qui m’a fait dresser les poils des bras et couler les larmes. C’est aussi beau que déchirant. En plus de la façon dont ce roman est écrit, tu as l’impression d’être presque dans un polar même si cela n’en est pas un. C’est vraiment un roman qui va plaire à un grand nombre de lecteurs.

L’écriture comme d’habitude m’a enchantée, addictive, fluide, un véritable page turner, tu sens l’angoisse monter au fur et à mesure des jours qui passent sans nouvelle des deux amis, tu ressens la profonde détresse et culpabilité de Maisie. La tristesse et l’incompréhension de Valérie et de Bridie.
La psychologie des personnages se développe petit à petit, mais est magnifiquement élaborée. Tu as affaire à des gens que tu pourrais croiser dans la rue. Des héros parfaits dans toutes leurs imperfections. Ils sonnent juste, ils sont vrais. L’autrice écrit tout avec cette justesse et cette sensibilité qui la caractérise ; émotions, personnages ; tout est écrit en douceur même si les réflexions qu’elle amène sont intenses et profondes. Anna Mc Partlin décrit les mœurs des années 90, ce qui était admis ou pas, ce qui était toléré ou pas. Au début de chaque chapitre, tu as le nom d’un groupe de rock/métal et un titre des années 90, cela m’a forcément plu puisque c’est toute mon adolescence et que ce sont des groupes que j’écoute toujours.

Un livre qui est ancré dans l’actualité, tu te dis que, oui les choses évoluent, mais il reste encore tant à faire. J’ai vraiment vraiment envie que tu saches de quoi je parle, mais je ne peux rien te dire sauf que c’est un de ces livres qui sont pour moi essentiels. Un livre profondément humain, qui fait mal, mais qui fait du bien Allez, viens avec moi du côté du bonheur !

PS Benoit : double merci. Merci pour l’envoi du roman et merci pour la carte dédicacée de Anna Mc Partlin, comment te dire combien j’ai été touchée. Je ne l’ai pas rencontrée, mais grâce à toi elle est venue à ma rencontre.


Roman de: Anna Mc Partlin ♠ Sortie: 12 avril 2018 ♠ Editeur: Cherche Midi ♠ Pages: 408 pages


0