Tu te souviens de ma chronique de Saving Her ( si non clique ici) ?
La fin m’avait dévastée, j’attendais tellement cette suite, j’ai lu cet opus en numérique, même si je me suis précommandé ce roman en papier, car je veux absolument avoir cette duologie dans ma bibliothèque.
Je devais savoir ce qu’il allait se passer pour nos personnages.
Ma chronique sera plus courte que d’habitude, car je ne veux en aucun cas spolier les lecteurs qui n’ont pas encore lu le premier tome.
Je peux juste te dire que Corine Michaels m’a une fois de plus fait ressentir un Maelström d’émotion. J’ai ri, j’ai pleuré, j’ai souri, j’ai eu peur.
L’histoire est captivante, addictive.
L’écriture de Corinne Michales est toujours aussi fluide ; l’alternance des points de vue des narrateurs te permet de comprendre leurs réactions, de ressentir pleinement leurs émotions, leurs détresses, leurs souffrances ; mais aussi et surtout leur force.
Au-delà de la romance, elle aborde des thèmes importants tels que le deuil, l’infertilité, le syndrome post-traumatique.
 Elle te montre le profond respect et l’amitié qui lie ces soldats et les difficultés autant des épouses qui doivent attendre parfois des jours avant d’avoir des nouvelles de leurs maris, elle te narre aussi la tension des soldats sur le terrain.
Je vais te parler des personnages, mais sans entrer dans les détails comme je peux le faire habituellement.
Liam reste Liam ; c’est tout ce que je te dirai.
Tu vas retrouver Sparkle et Dreamboat
Nathalie est le personnage qui évolue le plus dans cette duologie.
Un personnage qui a appris à se montrer forte et qui continue à l’être.
Elle ne fait pas l’autruche et affronte la réalité de la vie avec ses coups durs toujours en voulant mettre sa fille Aarabelle avant son propre bonheur.
Une mère, mais aussi une femme qui a de l’humour, de la volonté, têtue quand il le faut. Elle ne se laissera plus dicter sa conduite, il y a vraiment la Nathalie d’avant et celle-ci.
Elle reste telle que tu l’as connue dans le tome 1, mais avec une façon de voir la vie et l’amour différemment.
J’adore Lee (Nathalie) ; j’adore lire l’amitié profonde entre Lee et Reanelle.
Toutes deux sont des personnages féminins forts ; elles sont attachantes, toujours là, l’une pour l’autre.
Des soutiens, des piliers.
On retrouve bien sûr les personnages secondaires du premier tome, mais l’histoire met surtout en lumière la résolution du cliffhanger dans lequel nous avait laissé l’auteure.
J’ai parfaitement compris les choix qu’elle a faits pour ses héros, elle a su mener d’une main de maître ce second opus pour nous offrir une superbe romance.
Elle te rappelle qu’il faut se battre dans la vie pour obtenir ce que tu aimes.
C’est un coup de cœur pour ce dyptique, pour les personnages, les thèmes, les lieux et le suspens qu’elle maintient, même si tu connais assez vite la décision de Nathalie les rebondissements sont nombreux.
Je ne peux que te recommander cette romance qui a lieu sur une base militaire.
J’ai adhéré à tout et mon cœur a vécu un tsunami d’émotion.
Tu ris autant que tu pleures sans que cela bascule dans le trop-plein d’émotion.
Consolation, tome 2 : Saving Us de Corinne Michaels – new adul, romance, base militaire- 306 pages, 14.90€ – Édition Harlequin, collection &H, en librairie le 7 février
0