Chronique à remettre en page

Les chroniques qui étaient sur blogger et que je range au fur et à mesure

[chronique] Les chroniques de Dani Mega O’Malley, tome 3 : Fièvre née de Karen Marie Moning

Que j’adore les séries de Karen Marie Moning, oui les séries, car si on les a lues dans l’ordre on retrouve les personnages des « highlanders » et aussi ceux des « chroniques de MacKayla Lane ». (Je vous rassure on peut lire aussi les séries dans le désordre, là est tout talent de l’auteure)
Mac est beaucoup plus présente ce tome de même que Jericho et Ryodan.
On retrouve Dani sous sa nouvelle stature : Jada. Christian qui continue à apprendre sa condition de prince Unseelie. Cruce, etc.
C’est dense, complet et toujours aussi addictif.
On alterne les chapitres sur les points de vue de plein de personnages, Mac bien sûr, mais aussi Jada, la princesse Seelie, Ryodan.… lire la suite

4 Comments

[chronique] Red Queen, tome 3 : King’s Cage de victoria Aveyard

Ma chronique sera plus courte que d’habitude car il s’agit d’un troisième tome et je ne veux pas risquer de vous spoiler. 
Je dois dire qu’au début j’ai été un peu perdue, l’auteure ne prend pas le temps de faire un rappel du tome précédent, on reprend l’action là où on l’avait laissée dans « Glass Sword »

Dans ce 3e opus l’action peine vraiment à démarrer, je pense que j’ai attendu un peu plus de 300 pages pour que les événements prennent de l’ampleur sinon on stagnait. 
Être dans la tête de Maven ou de Mare ça passe, mais pas pendant autant de pages.lire la suite

4 Comments

[Chronique] Mör de Johana Gustawsson

Coup de cœur pour ce second thriller de la talentueuse Johana Gustawsson.

Comme pour Block 46 l’auteure nous mène à différentes époques, nous partons sur les traces du célèbre Jack l’Éventreur dans le Londres de la fin 19e et celui d’un tueur en série sévissant en 2015.
On plonge dans l’atmosphère étouffante du quartier de Whitechapel, l’auteure décrit à merveille les lieux, les odeurs, les classes ouvrières et les ladies de l’époque.
Londres et Falkenberg en 2015 : un corps est retrouvé à Falkenberg, une actrice a été enlevée à Londres, l’homicide rappelle une série de meurtres ayant eu lieu 10 ans plus tôt, mais dont le coupable est en prison, Richard Hemfield.… lire la suite

4 Comments

[Chronique] Destiny, tome 1 de Cecelia Ahern

Autant vous le dire de suite j’ai adoré cette dystopie. J’en ai lu beaucoup, certaines sortent du lot et c’est clairement le cas de celle-ci.

Célestine et sa famille vivent dans un monde où tout doit être parfait, si vous êtes déclarés imparfaits vous êtes alors jugés par la Guilde (« la Guilde est un organisme public, censé enquêter sur les écarts de conduite ; elle gère les investigations concernant les individus accusés d’Imperfection – des citoyens ordinaires qui se sont rendus coupables de faux pas d’ordre moral ou éthique). Une fois déclarés coupables, ils sont marqués au fer rouge d’un I.… lire la suite

2 Comments

[Chronique] Le souffle des feuilles et des promesses de Sarah McCoy

J’ai eu l’opportunité de lire ce roman avant sa sortie via Netgalley, j’adore Sarah Mc Coy, les 2 romans parus en français ont été des coups de cœur surtout « un parfum d’encre et de liberté ».
Avant de lire les remerciements, je ne me suis aucunement doutée qu’il s’agissait d’une biographie romancée de l’auteure Hallie Erminie Rives, auteure du début du 20e siècle.

J’ai retrouvé dans ce roman ce que j’aime chez Sarah McCoy, je ne pense pas me tromper en disant qu’elle est férue d’histoire et qu’elle a le souci du détail.
Ainsi, dans « un goût de cannelle et d’espoir » nous suivons le destin d’une famille au cœur de la guerre 40-45, dans « un parfum d’encre et de liberté » elle nous raconte la cause abolitionniste.… lire la suite

0 comments

La ferme du bout du monde de Sarah Vaughan

Encore une auteure dont je découvre la plume. La couverture et le résumé m’ont donné envie de le lire. 
C’est une saga familiale se déroulant sur 2 époques, l’une aujourd’hui et l’autre durant l’occupation allemande en Cornouailles.
Dans cette ferme du bout du monde où le temps semble s’être arrêté, j’ai eu des souvenirs de mon enfance dans la ferme de mes grands-parents. (Même s’ils n’habitaient pas en Cornouailles).
L’auteure décrit merveilleusement bien les paysages, les roseaux, la lande, la mer et ses marées, mais aussi la difficulté des agriculteurs à notre époque.

Dans cette ferme vit la 6e génération des Petherick, Lucy et Tom les petits-enfants, aujourd’hui adultes, Édith leur mère et Maggie la grand-mère.lire la suite

2 Comments

Coeur-Naufrage de Delphine Bertholon

Un roman contemporain découvert au hasard de mes déambulations dans la librairie. 
À peine ouvert je me suis laissée porter par les mots de Delphine Bertholon. J’avais entendu parler de ses autres romans, mais c’est le premier que je lis.
J’ai adoré son écriture, rythmée, vive, vivante, bousculante, poétique et tragique à la fois.
Des mots cutters, des métaphores et des oxymores tellement beaux que j’aurais pu souligner des passages entiers du roman.
Une phrase me revient et exprime tellement bien l’intrigue que je l’ai retenue par cœur « La vérité Lyla avec un Y c’est qu’on passe notre temps à essayer de survivre.lire la suite

2 Comments

Marked Men Tome 6 : Asa de Jay Crownover

Ce tome clôt la série Marked Men, c’est le tome qui m’a le moins plu.
Le tome de trop peut-être ?
Une chronique moins longue car comme c’est une saga et que je ne veux pas spoiler les lecteurs qui ne l’aurait pas encore commencée, j’irai à l’essentiel. 
J’ai trouvé beaucoup de longueurs sur les réflexions d’Asa, s’il a droit ou non au bonheur, sur sa relation avec Royal.
Ces deux-là ne m’ont pas procuré de papillons dans le ventre comme j’ai pu l’avoir entre Jet et Ayden ou Nash et Saint, je n’ai pas non plus souri comme j’ai pu le faire sur le tome de Rome et Cora, je n’ai pas eu envie de frapper le « faux » bad boys comme j’ai eu envie de le faire avec Rule.… lire la suite

4 Comments

Par amour de Valérie Tong Cuong

Par amour est le premier roman de l’auteure que je lis. C’est un coup de cœur pour ce livre.
Je lis beaucoup de romans sur la Seconde Guerre mondiale, on pourrait se dire c’en est un de plus, mais non.
Valérie Tong Cuong choisi d’aborder ce thème d’abord en se consacrant sur une ville : Le Havre et ensuite sur tout ce que l’on peut faire, décider, cacher par amour.
On alterne les chapitres suivant les narrateurs, entendant les points de vue des enfants et des adultes : Émelie et Muguette les 2 sœurs, les mamans, ensuite Marline l’enfant devenue d’un coup muette au début de l’occupation et Lucie, Jean et enfin Joffre, l’époux de Emelie.… lire la suite

2 Comments

Quand on a que l’humour de Amélie Antoine : coup de cœur

Ne me demandez pas pourquoi je voulais absolument ce livre, non ! Je viens de vous le dire, ne me le demandez pas, je ne sais pas pourquoi.
Il y a des livres qui vous attirent et qui sont faits pour vous, celui-ci en fait partie
Je me baladais sur le site *dontonnedoitpasprononcerlenom* et le titre m’a happée, oui juste ça.
Hop panier, précommandé, reçu et lu directement.
En plongée totale, en apnée même, car je ne connaissais pas l’écriture de l’auteure (pardon Amélie je suis passée à côté de « Fidèle au poste », mais promis je vais me rattraper), j’ouvre mon livre et là en quelques pages, embarquée la souris, Édouard, tu es un personnage masculin, un être de papier et pourtant je t’aime, comme j’aimerais un ami.lire la suite

3 Comments

%d blogueurs aiment cette page :