Chronique à remettre en page

Les chroniques qui étaient sur blogger et que je range au fur et à mesure

[Avis] Cartes postales de Grèce

Avant de vous parler du récit il faut que je vous parle de l’objet livre en lui-même, entre pages de carnet, timbres, photos ce livre est tout simplement déjà magnifique rien que sa richesse, bravo à l’équipe éditoriale et rédactionnelle.
Voici quelques photos pour que vous vous rendiez compte des photos, illustrations et mise en page du roman.

 Si ce n’est pas un coup de cœur, ce n’est pas le livre de Victoria Hislop que j’ai préféré, ce livre est parfait pour les vacances ou pour les gens comme moi qui ne partent pas au soleil

J’ai posé mes valises moi aussi à Athènes comme notre héroïne, j’étais tout comme A.lire la suite

4 Comments

[avis] Le pacte du silence de Martine Delomme

Quel beau roman, quelle belle découverte de l’écriture de Martine Delomme. 
Je l’ai dévoré, j’ai trouvé dans ce roman tout ce que j’aime, histoire, amour, suspens, et tradition d’un pays ici en l’occurrence La France et plus précisément la région du Limousin et des porcelaines réputées. 
Elizabeth a 60 ans, elle dirige la société Astier, une société qui fait le fleuron de la porcelaine de Limoges dans le monde. 
Un soir, lors du centenaire de sa grand-mère celle-ci laissé échapper un secret qu’Elizabeth gardait secret depuis 25 ans. Son fils Louis tombe des nues. 
La vie d’Elizabeth vole en éclat, elle va devoir faire preuve de beaucoup de sang froid pour replonger dans le passé afin de pouvoir donner à son fils toutes les explication qu’il mérite. 
Elle doit engager un détective privé, Maxime, un corbeau la fait chanter, la menace elle et sa famille. 
Martine Delomme nous dresse le portait d’une affaire familiale avec une femme à sa tête, avec tous les défis qu’elle doit relever et sans cesse prouver qu’elle est toujours capable de diriger la maison Astier. 
Un portait émouvant d’une femme qui a tout donné à sa carrière et à son fils au détriment de sa vie personnel.lire la suite

2 Comments

[Avis] Les jumelles d’Arrowood de Laura McHugh

Arden hérite du manoir de son grand-père au décès de son père, elle décide de retrouver en Iowa dans la demeure familiale située à Keokuk, une ville au bord du Mississippi.
Elle ne s’est jamais sentie chez elle ailleurs que dans ce manoir d’Arowood. 
Il faut dire que c’est là que ses petites sœurs jumelles ont disparu.
Arden avait 8 ans à l’époque elle ne se souvient que d’une voiture dorée s’éloignant de la maison avec ses sœurs à son bord.
Josh un jeune homme passionné par les disparitions non résolues la contacte, il désire rouvrir l’affaire, blanchir un homme et aider Arden.lire la suite

0 comments

[avis] Les orphelins du bout du monde de Harmony Verna

Décidément, je pense que les livres de chez Belfond, et surtout de la collection « Le cercle » sont faits pour moi, 5e livre de chez cette maison d’édition cette année, 3 du cercle et 3 livres que j’ai adorés, celui-ci peut-être encore un peu plus que « La ferme des Quindlen » et que « Les lumières de Cape Cod ».
Nous sommes plongés dans le bush australien à la toute fin du 19e, une fillette est abandonnée par son père en plein désert, elle est secourue par Ghan, un ouvrier des mines qui poussent comme des champignons depuis la ruée vers l’or dans ce gigantesque pays.… lire la suite

5 Comments

[Avis] Je te hais…passionnément, tome 1 de Sara Wolf

Autant vous le dire tout de suite sans avoir été un coup de cœur je veux lire la suite là, maintenant, mais il faudra attendre le mois de novembre 🙁

Dans ce livre nous suivons Isis Blake, elle vient d’emménager avec sa mère dans une nouvelle ville, qui dit nouvelle ville, dit nouveau lycée, mais pour Isis c’est aussi un nouveau départ.
Isis a un humour décapent, elle est sarcastique, jure comme un charretier, n’a peur de personne et sûrement pas de Jack Hunter.
Leur rencontre est fracassante c’est le cas de le dire, car elle lui met un coup de poing en plein visage.… lire la suite

4 Comments

[Avis] Meurtres pour rédemption de Karine Giebel

Voilà 15 minutes que j’ai terminé ce livre, mon mari m’a demandé si j’avais un souci : je suis sonnée.
Rarement, un livre m’a mis dans cet état sur 988 pages, et ce jusqu’à la dernière ligne. 
Je suis passée tout le long par un tas d’émotions : haine, tristesse, nausée pour certaines scènes, pitié, horreur, déni, colère, frustration.
C’est l’histoire « banale » d’une jeune fille de 21 ans condamnée à perpétuité avec une peine de sûreté de 22 ans. Marianne est une tueuse. 
C’est ce que dit la justice, mais c’est un personnage bien plus complexe que cela que j’aimerais tant que vous découvriez.lire la suite

9 Comments

[Avis] Miss you de Kate Eberleen

Nous sommes en Florence en 1997. 
Tess y est en vacances avec sa meilleure amie Doll avant son entrée à l’université, 2 filles totalement opposées. 
Doll ne songe qu’à s’amuser et profiter des vacances, Tess quant à elle, passionnée d’histoire, passe son temps dans les musées, les églises. 
C’est dans une des ces églises qu’elle va pour la première fois croiser le regard de Gus, il est aussi en vacances, mais avec ses parents. Ils sont là pour essayer de surmonter une tragédie et unifier leur famille.
« C’est le premier jour du reste de ta vie » une phrase qu’elle a lue sur une assiette chez elle, cette phrase va prendre tout son sens quand Tess va rentrer chez elle en Angleterre, sa vie va totalement changer, c’en est fini de l’insouciance.… lire la suite

2 Comments

[Avis] Tôt, un matin de Virginia Baily

La 4e de couverture laisse supposer que nous allons lire un roman sur la Seconde Guerre mondiale en Italie, plus particulièrement à Rome, mais ce n’est qu’un tout petit pan de ce livre. 
C’est surtout un roman sur la quête d’identité paternelle, sur l’amour qu’une mère porte à son enfant, sur le pardon.
J’ai malgré tout aimé ce roman même si je m’attendais à autre chose.
1943, Chiara, résistante à Rome se rend au café de son ami Gennaro, là où ils impriment, et distribuent des tracts pour la résistance, mais ce matin-là rien n’est comme d’habitude au cœur du ghetto juif, les soldats allemands sont partout, c’est la rafle semblable à celle du Vel d’Hiv à Paris.lire la suite

4 Comments

[avis] Au fond de l’eau de Paula Hawkins

J’ai lu « La fille du train » de la même auteure il y a quelques mois, j’avais bien aimé l’ambiance qu’elle y instillait, la psychologie des personnages. 
Sans être un coup de cœur, j’avais quelques reproches à lui faire, c’était une bonne lecture.
Je voulais retrouver l’auteure dans son deuxième roman, j’avais peur d’en attendre trop, est-ce qu’il allait être mieux ou moins bien ? C’est le danger quand un premier roman fait autant de bruit (ne regardez pas le film la fille du train je l’ai trouvé mauvais
Revenons à Au fond de l’eau.
Paula Hawkins vous immerge dès la première dans le bassin aux noyées avec la narration de Libby, ensuite les premiers chapitres vous entraînent dans le village de Beckford, nous avons le point de vue de pas moins de plus de 10 narrateurs, sans compter les bons dans le passé ni les chapitres sur le livre de Nel.… lire la suite

4 Comments

[avis] Lucia, Lucia de Adriana Trigiani

Comme chaque fois que je lis un roman de Adriana Trigiani je suis ravie, j’adore son écriture, sa narration, la façon qu’elle a de donner vie à ses personnages.
Nous débutons le roman dans un immeuble à appartement de Greenwich Village, Kit y habite, elle aime son quartier, elle est venue à New York afin de réaliser son rêve : qu’une des pièces de théâtre qu’elle a écrite se joue dans la grosse pomme.
Un jour, elle est invitée à prendre le thé chez une vieille dame, elle s’y rend presque à contrecœur et c’est là que le livre prend vie.lire la suite

2 Comments

%d blogueurs aiment cette page :