Month: mai 2017

[Chronique] Je me suis tue de Mathieu Menegaux

Coup de Cœur 
Comment un auteur a-t’il put en 136 pages me mettre dans cet état.
Quelle claque ! Que je regrette de ne pas l’avoir lu plus tôt.
Claire, 40 ans, mariée à Antoine, tous les 2 ont une vie en apparence épanouie, ils ne leur manque rien… sauf un enfant.
Claire le voudrait tellement cet enfant, elle ne montre rien, elle garde cette blessure profonde en elle.
On commence le livre sur des mots de Claire, elle est en prison, quel crime a-t-elle commis je ne peux vous le révéler.
Claire écrit a son mari, elle l’a décidé le lendemain elle s’évadera de cette prison.lire la suite

6 Comments

[Chronique] Sonate pour Gustav de Rose Tremain

J’ai un sentiment mitigé pour ce roman, j’ai à la fois aimé en tout cas pour les 2/3 tiers du roman, les chapitres finaux beaucoup moins.
Le héros de ce roman et le personnage auquel on s’attache sans aucun doute c’est Gustav, Gustav qui n’a jamais été aimé par sa mère, Gustav qui fera toute sa vie ce que désire Anton même s’il n’est pas d’accord.
La mère de Gustav comme sa grand-mère sont exécrables, on comprend mieux le comportement de cette femme dans la seconde partie du roman. 

C’est la partie que j’ai préféré, celle qui raconte la position de la Suisse durant la Seconde Guerre mondiale.lire la suite

1 Comment

[Chronique] La tresse de Laetitia Colombani

Le destin de 3 femmes d’origines différentes, Smita l’Indienne, Giulia la Sicilienne, Sarah la Canadienne.
Toutes 3 sont prisonnières de leur culture ou de leurs responsabilités, elles refusent de se laisser stigmatiser, elles ne veulent pas de la discrimination ni des barreaux de prison de leur cage dorée.
Elles sont toutes 3 soumises à leurs conditions de femmes, certes de façon différente, la société n’est pas la même en Inde qu’au Canada.
Trois femmes fortes qui veulent vaincre le sort. Elles se révoltent contre leur sort, leur destin 
elles veulent être maîtresse de leurs choix : reléguées au ban de la société pour Smita, sauver l’entreprise familiale pour Guilia, ne pas perdre son poste d’avocat associé pour Sarah.… lire la suite

0 comments

[Chronique] Le pianiste de Hartgrove Hall de Natasha Solomons

Je referme ce livre avec une tendresse pour Harry « Fox » Talbott et mélancolie de quitter ce manoir de Hartgroove Hall.
J’ai été profondément émue par la relation du grand-père et du petit-fils. Robin cet enfant de 4 ans qui réussit à aider son grand-père complètement anéanti par le décès de celle qui fut l’amour de sa vie : Edie Rose.
L’écriture de l’auteure est poétique, lyrique, descriptive. 
Je ne conseillerais pas ce roman aux lecteurs ayant besoin d’action, car dans ce roman tout s’écoule en douceur. Les partitions comme les saisons.
Nous alternons les chapitres de nos jours avec Harry et son petit-fils Robin sur une dizaine d’années, pour suivre le petit « Fox » comme le nomme ses frères Jack et Georges, juste après la guerre.lire la suite

4 Comments

[Chronique] Du feu de l’enfer de Sire Cedric (coup de coeur)

Une fois de plus je suis conquise par le talent de Sire Cedric.
Si dans ce roman nous n’avons pas la touche fantastique de ses livres précédents il nous plonge directement en enfer, pas besoin d’attendre 100 pages pour y arriver, non, on est plongé en plein cauchemar dès le premier chapitre qui annonce la couleur du reste du livre : haletant, oppressant, un véritable page turner (les chapitres courts renforcent encore ce sentiment).
Ici il nous dépeint des êtres de chair et de sang, sont-ils moins sadiques pour autant ? Je vous le laisse découvrir par vous-même.
Nous suivons Manon, thanatopractrice, et Ariel, son frère, un petit délinquant qui va commettre l’erreur de trop.lire la suite

2 Comments

[chronique] Red Queen, tome 3 : King’s Cage de victoria Aveyard

Ma chronique sera plus courte que d’habitude car il s’agit d’un troisième tome et je ne veux pas risquer de vous spoiler. 
Je dois dire qu’au début j’ai été un peu perdue, l’auteure ne prend pas le temps de faire un rappel du tome précédent, on reprend l’action là où on l’avait laissée dans « Glass Sword »

Dans ce 3e opus l’action peine vraiment à démarrer, je pense que j’ai attendu un peu plus de 300 pages pour que les événements prennent de l’ampleur sinon on stagnait. 
Être dans la tête de Maven ou de Mare ça passe, mais pas pendant autant de pages.lire la suite

4 Comments

[chronique] Les chroniques de Dani Mega O’Malley, tome 3 : Fièvre née de Karen Marie Moning

Que j’adore les séries de Karen Marie Moning, oui les séries, car si on les a lues dans l’ordre on retrouve les personnages des « highlanders » et aussi ceux des « chroniques de MacKayla Lane ». (Je vous rassure on peut lire aussi les séries dans le désordre, là est tout talent de l’auteure)
Mac est beaucoup plus présente ce tome de même que Jericho et Ryodan.
On retrouve Dani sous sa nouvelle stature : Jada. Christian qui continue à apprendre sa condition de prince Unseelie. Cruce, etc.
C’est dense, complet et toujours aussi addictif.
On alterne les chapitres sur les points de vue de plein de personnages, Mac bien sûr, mais aussi Jada, la princesse Seelie, Ryodan.… lire la suite

4 Comments

[Chronique] Mör de Johana Gustawsson

Coup de cœur pour ce second thriller de la talentueuse Johana Gustawsson.

Comme pour Block 46 l’auteure nous mène à différentes époques, nous partons sur les traces du célèbre Jack l’Éventreur dans le Londres de la fin 19e et celui d’un tueur en série sévissant en 2015.
On plonge dans l’atmosphère étouffante du quartier de Whitechapel, l’auteure décrit à merveille les lieux, les odeurs, les classes ouvrières et les ladies de l’époque.
Londres et Falkenberg en 2015 : un corps est retrouvé à Falkenberg, une actrice a été enlevée à Londres, l’homicide rappelle une série de meurtres ayant eu lieu 10 ans plus tôt, mais dont le coupable est en prison, Richard Hemfield.… lire la suite

4 Comments

La fille idéale de Gilly MacMillan

Ce ne sera pas un coup de cœur, mais j’ai tout de même adoré la fille idéale, pour moi il s’agit plus d’un roman noir psychologique qu’un véritable thriller.
Zoé a commis une grosse bêtise alors qu’elle avait 14 ans, ensuite, sa mère et elle se reconstruisent une vie parfaite ailleurs, nouvelle maison, nouveau mari, un demi-frère et une nouvelle petite sœur.
Le livre débute sur l’affiche d’un récital de piano donné par Zoé et son demi-frère Lucas. Lors de ce récital, la vie parfaite vole en éclat. Pourquoi je vous laisse lire le livre.
Un très bon roman psychologique, un véritable page turner, les 450 pages ont été lues en un rien de temps.… lire la suite

2 Comments

[Chronique] Destiny, tome 1 de Cecelia Ahern

Autant vous le dire de suite j’ai adoré cette dystopie. J’en ai lu beaucoup, certaines sortent du lot et c’est clairement le cas de celle-ci.

Célestine et sa famille vivent dans un monde où tout doit être parfait, si vous êtes déclarés imparfaits vous êtes alors jugés par la Guilde (« la Guilde est un organisme public, censé enquêter sur les écarts de conduite ; elle gère les investigations concernant les individus accusés d’Imperfection – des citoyens ordinaires qui se sont rendus coupables de faux pas d’ordre moral ou éthique). Une fois déclarés coupables, ils sont marqués au fer rouge d’un I.… lire la suite

2 Comments

%d blogueurs aiment cette page :